Nettoyer les fichiers youtube-dl

youtube-dl sert à télécharger de la musique ou des vidéos depuis youtube entre autre.

Seulement les noms de fichiers enregistré comportent tout un tas de parasite, il faut les nettoyer.

C’est là qu’entre en jeu ce petit script, il suffit de l’exécuter dans le répertoire contenant les musiques.

#!/usr/bin/env python3
# -*- coding: utf-8 -*-
"""
Created on Sun Jun  9 10:41:49 2019

@author: cGIfl300

Nettoyer les téléchargements de youtube-dl.
"""

debug=False

import os

#Obtenir le répertoire courant
repertoire=os.getcwd()+os.sep #merci krako!

if debug:
    print("Répertoire courant ",format(repertoire))

#Obtenir la liste des noms de fichiers du répertoire appelant
LSTfichiers=[f for f in os.listdir('.') if os.path.isfile(os.path.join('.',f))]

if debug:
    print(LSTfichiers)

#Boucle pour chaque fichier
for f in LSTfichiers:
    r=f.split('.')
    #Déterminer l'extension du nom de fichier (.mp3 par exemple)
    if len(r) > 1:
        extension=r[-1] #Encore merci krako, t'assure!
        del r[-1]
        s='.'.join(r)
    else:
        s=f
        extension=''
    #Filtrer jusqu'à ce qu'un seul caractère "-" ne subsiste (supprimer le reste)
    r=s.split('-')
    while len(r) > 2:
        if len(r) > 1:
            del r[-1]
            s='-'.join(r)
            r=s.split('-')
    #Trouver la dernière itération du caractère "["
    r=s.split('[')
    if len(r) > 1:
        del r[-1]
        s='['.join(r)
    #Trouver la dernière itération du caractère "("
    r=s.split('(')
    if len(r) > 1:
        del r[-1]
        s='('.join(r)
    #Supprimer les espaces restant avant l'extension (si il y en a une)
    if extension == '':
        nomfinal=s.strip()
    else:
        nomfinal=str(s.strip())+'.'+str(extension)
    print(f,'>',nomfinal)
    
    #Renomer le fichier
    if not os.path.exists(nomfinal):
        os.rename(f, nomfinal)
    else:
        print('Le fichier existe déjà.')
print("Vos fichiers sont renomé")

VPS – Ajouter une SWAP pour augmenter la RAM

Les VPS c’est super, la preuve, ici c’est un VPS, mais voilà, c’est cher si on veut un peu de RAM.

Si vous avez la chance d’avoir un VPS sur SSD il est très intéressant de se poser la question d’utiliser le disque dur pour émuler la RAM qu’il manque.

Contrairement à windows, linux ne créé pas de fichiers d’échange à la volée, il faut créer une partition d’échange, c’est la fameuse swap.

En SSD les accès disque sont suffisament rapide pour envisager une utilisation sérieuse du disque dur pour remplacer la mémoire vive manquante.

Il suffit donc de créer un fichier d’échange, 2GO dans notre exemple, ne le prenez pas démesuré, il reste plus lent que la RAM réelle, 2x votre RAM réelle c’est un maximum:

sudo fallocate -l 2G /swapfile

Par sécurité on oublie pas de ne pas autoriser n’importe qui à le lire:

sudo chmod 600 /swapfile

On le formate:

sudo mkswap /swapfile

Puis on active le montage automatique au démarrage du serveur:

echo ‘/swapfile none swap sw 0 0’ | sudo tee -a /etc/fstab

Pour terminer un fait un reboot classique:

sudo reboot

Voilà, votre serveur pourra faire les mises à jour et accueillir plus de visiteurs sans être à court de mémoire vive.

Ubuntu – Supprimer Unity et installer KDE Plasma

Ubuntu linux c’est chouette, mais Unity ça l’est moins, si par exemple vous désirez créer des racourcis sur le bureau vers des URL ou des scripts (python par exemple) c’est pas pratique.

En plus d’être moche, c’est carrément lent, alors autant le supprimer et passer à KDE Plasma.

Une fois devant Unity, admirez une dernière fois l’esthétisme discutable de l’œuvre puis, appuyez sur <ctrl> + <alt> + <F3>

Un terminal indépendant de votre session devrait apparaître.

Entrez votre login et mot de passe.

Puis entrez la commande suivante.

sudo apt remove ubuntu-desktop -y; sudo apt install kubuntu-desktop -y

Une question vas vous être posée car il ne peut exister qu’un seul gestionnaire de session, sélectionner sddm.

Le tour est joué, redémarrez votre ordinateur pour tester votre nouvelle configuration.

Linux – Pilotes – RTL8723DE

ATTENTION UNIQUEMENT POUR NOYAUX 4.15-up
LINUX 5.0 NON OPERATIONNEL (Testé sous Fedora 29)

Installation des pilotes pour la carte RTL8723DE.

1. Vérifier la version de votre noyau; version 4.15 minimum.

u9861@ubuntuFR3829:~$ sudo su
root@ubuntuFR3829:/home/u9861# uname -a
Linux ubuntuFR3829 4.15.0-44-generic #47-Ubuntu SMP Mon Jan 14 11:26:59 UTC 2019 x86_64 x86_64 x86_64 GNU/Linux
root@ubuntuFR3829:/home/u9861#

2. Installer dkim et git

root@ubuntuFR3829:/home/u9861# apt install dkim git -y

3. Créer un script d’installation automatisé

root@ubuntuFR3829:/home/u9861# mkdir Pilotes; cd Pilotes; pico wifi

Collez le texte suivant:

#!/bin/bash
sudo git clone https://github.com/smlinux/rtl8723de.git -b 4.15-up
sudo dkms add ./rtl8723de
sudo dkms install rtl8723de/5.1.1.8_21285.20171026_COEX20170111-1414
sudo depmod -a
sudo reboot

Enregistrez votre fichier puis fermez l’éditeur <ctrl> + <o> puis <ctrl> + <x>

4. Rendre le script exécutable, lancer le clonage du répertoire git, compiler le module pour votre noyau, l’installer, l’activer puis redémarrer votre ordinateur

chmod +x wifi; ./wifi

Voilà, maintenant votre carte wifi dois fonctionner.

Il se peut que les headers de votre noyau soient manquantes, pour les téléchargées et vous assurer de la mise à jour de votre système, il vous suffira de taper:

sudo apt update -y; apt full-upgrade -y; apt autoremove-y;